Avatar 2045: le plan est en marche

J’ai aujourd’hui reçu une courte communication de l’initiative 2045, un projet visant à transférer de manière permanente (et immortelle) une conscience humaine sur un support machine d’ici la moitié du siècle.

Mise de l’avant par l’excentrique milliardaire Dmitry Itskov, l’initiative 2045 veut maintenant mettre sur pied son parti politique « Evolution 2045 ». De fait, quand on s’y attarde un peu, on comprend qu’il s’agit plus d’un lobby idéologique que d’un véritable parti. N’empêche, l’objectif de ce nouveau regroupement est d’influencer les politiciens russes et du reste du monde à adhérer à leur philosophie.

Le programme politique est simple. L’organisme stipule qu’aujourd’hui plus que jamais, l’humanité est capable de prendre son évolution en main. Les avancements technologiques, indéniables des dernières années permettraient de créer une humanité nouvelle, beaucoup moins empêtrée dans ses conditions matérielles et capable de commencer à véritablement exploiter son potentiel mental et spirituel. Le projet de société se met en branle.

Il est difficile de saisir à quel point l’on doit prendre cette initiative au sérieux. Chose certaine, leur but n’est pas de transformer le monde demaine matin. On comprend qu’ils visent à moyen, voire long terme.

La science avance à un rythme qui pourrait rendre possible ce qu’Itskov a en tête. Les technologies de la téléprésence s’améliorent de jour en jour et notre compréhension du cerveau humain, et même des ramifications neuronales de la conscience,  semblent paver la voie à ce projet d’envergure.

Les conséquences sociales qu’ils en tirent sont néanmoins discutables. Selon Evolution 2045, il faut davantage miser sur la science. Il faut promouvoir ces métiers, quitte à les rendre « glamour » et de faire de la caste des scientifiques l’élite de la société.

Les rêves idéologiques sont beaux parce qu’ils ne se basent que sur une vision manichéenne du monde. On lit partout dans le site Web de ce mouvement que nous vivons dans une ère de crise, que nous risquons un nouveau moyen-âge si nous ne recentrons pas nos valeurs. La solution à cet état des choses est un virage radical de notre culture pour miser sur une société du savoir ou spiritualité et science finiraient par être une seule et même chose.

Une utopie un peu folle, un brin inquiétante, mais bon… Itskov est millionnaire, peut-être a-t-il les moyens de ses ambitions.

Source: http://evolution.2045.com/