Produire du pétrole à partir de… l’air

C’est le rêve de tout automobiliste écologiste.

The Independant révèle qu’une entreprise anglaise vient tout juste de révéler qu’elle avait été en mesure de créer cinq litres de pétrole en combinant de l’hydrogène provenant de vapeur d’eau et du dioxyde de carbone.

Une petite plante capturerait le carbone et les scientifiques utiliseraient par la suite des procédés et des composantes bien connus pour en raffiner le pétrole. L’innovation véritable serait dans la combinaison de celles-ci.

L’entreprise espère être en mesure de produire une tonne de pétrole d’ici deux ans et de passer à un rythme équivalent aux raffineries modernes d’ici 15 ans. Pour le moment, le processus n’est pas assez efficace pour être commercialement viable.

Le procédé requiert de l’énergie pour fonctionner, l’article ne révèle pas si la quantité introduite dans le procédé est inférieure à celle qui en est recueillie lors de la combustion du pétrole, mais la compagnie espère être un jour en mesure d’utiliser des énergies renouvelables pour créer son pétrole.

Selon les dirigeants de l’entreprise, bien que le combustible produit ait l’apparence et l’odeur du pétrole, il serait beaucoup plus propre que celui tiré des combustibles fossiles.

L’avantage de ce pétrole « plus vert » se trouve dans le fait qu’il peut être utilisé par les infrastructures existantes. Il peut être utilisé dans les voitures, voyager par camion, bateau et pipeline dans qu’aucune modification ne soit nécessaire.

Source : The Independant