Revue critique: The Force Awaken

Revue critique: The Force Awaken

(Avertissement: sans rien divulgâcher, ce billet pourrait donner des indices de l’intrigue du film aux lecteurs avertis.)

7.5/10

Petite entorse à mon habitude, un film plutôt qu’un livre. Mais vous comprenez déjà pourquoi. Divertissement très honnête qui relève le défi de plaire autant aux amateurs de la première heure qu’à une nouvelle génération de spectateur.

Probablement le film le plus attendu de l’année, Star Wars : The Force Awakens est un divertissement solide qui doit être évalué comme tel. Ma critique se fonde sur un critère très simple : le film dure 2 h 20 et on n’y voit que du feu.

Le principal reproche que l’on fera à The Force Awaken est qu’il ne réinvente rien de la roue. Aucune surprise pour tous ceux qui ont vu la première trilogie (IV, V et VI). De nombreux éléments scénaristiques sont directement repris de ces films et le réalisateur ne s’en cache pas. Les personnages du film, Han Solo en particulier, n’hésitent d’ailleurs pas à faire référence à ce qui s’est déroulé dans les précédents opus, ce qui brise un peu le quatrième mur pour les amateurs de la première heure.

Par contre, cette approche a l’avantage de permettre aux néophytes d’entrer sans embûches dans l’univers de Star Wars. Inutile donc, de revoir toute la série pour apprécier le film. Disney utilise JJ Abrams pour ce qu’il fait le mieux : une remise à neuf (les fameux reboot de franchise). L’univers des premiers films est créé fidèlement, l’ambiance y est et personne ne peut dire « ceci n’est pas Star Wars ». Au contraire, on s’est minutieusement affairé à ce que l’essence de Star Wars transpire par chaque pore de la pellicule du film, un peu trop diront certains qui auraient aimé plus d’innovation.

Ceci étant dit, Abrams ne fait pas l’erreur d’offrir des personnages de coquilles vides. Intelligemment, il mise sur l’émotion que sont en mesure de transmettre ses acteurs. Ceux-ci sont intéressants, même si leurs personnages ne sont pas encore parfaitement développés. À mon humble avis, Riley est un peu trop lisse, un peu trop parfaite. Il faudra voir comment on lui trouve des défauts. Espérons que cela viendra. Aussi, il faudra évaluer la véritable valeur de ce film dans l’ensemble de la trilogie.

C’est un film lors duquel on rit beaucoup, où l’on vit des scènes d’actions exaltantes. Les poursuites entre vaisseaux sont particulièrement maîtrisées et nous tiennent sur le bout de notre chaise. Les décors sont sublimes.

Bref, cela augure fort bien pour la suite. Je me range de l’avis de pratiquement tous les critiques à ce jour : Abrams et Disney ont réussi leur pari!